« Solidor marée basse » – Pas à pas

Je vous avais parlé de plongée, Oui c’est en allant au port de St Malo pour le départ bateau, que je passe à chaque fois devant ce petit port avec la tour Solidor. Je n’aurais jamais assez de ma vie pour réaliser toutes les aquarelles possibles sur ce magnifique endroit.

- feuille de papier arches 300 gr grain Torchon 31 X 41 cm tendue sur contreplaqué ou bloc collé 4 côtés, aquarelle de 28 X 28 cm encadrée 40 X 40 cm
- pinceau Raphaël 8404, 8402 n°6 et n°3
- pinceau plat synthétique
- porte mines HB
- gomme
- gomme crêpe
- pinceau usagé
- porte-plume
- drawing-gum
- papier essuie tout
- scotch Magic
- 2 récipients d'eau

- jaune de Naples
- Bleu céruléum de chez Schmincke
- Rose opéra
- Violet de cobalt foncé
- Terre de sienne naturelle
- Violet de cobalt foncé
- Orange transparent
- Indigo
- Or vert
- Vert phtalo
- Ombre brûlée
- Sépia
- Terre d’ombre naturelle
- Bleu de cobalt
- Bleu outremer

Photo d’inspiration

 

Etape 1 : Dessin et drawing-gum sur le pourtour du château, les cheminées, le mat et bastingage du voilier, les bouées, la corde au sol.

Etape 2 : Je prépare sur ma palette 3 lavis.
A) Jaune de Naples
B) bleu céruléum de chez Scmincke
C) un mélange de Bleu céruléum, rose opéra et Violet de cobalt foncé pour un bleu plus soutenu.
Après avoir humecté à l’eau claire le ciel en passant au travers des toits, je pose le jaune de Naples, puis dans l’humide en laissant des trouées le bleu céruléum et enfin dans la partie basse mon mélange C plus soutenu.

Sans attendre le séchage du ciel dans l’humide mat en bas du ciel, je pose de la terre de sienne naturelle et quelques touches d’un mélange de rouge Winsor et bleu Winsor nuance vert. Je laisse sécher.

Etape 3 : Je pose en premier un orange transparent puis le bleu du ciel mélange C je peux ajouter des touches d’indigo.

Etape 4 : Avec le même mélange que le ciel violacé, dont je ne me suis pas séparé, je reviens créer les arbres lointains à droite du château. Puis avec un mélange léger de terre de sienne naturelle et violet de cobalt, je fais le mur d’enceinte, une fois sec je ferai les ombres portées.

Etape 5 : Je pose quelques touches d’or vert contre ce mur.

Etape 6 : Avec la terre de sienne naturelle et le jaune de Naples, je passe un lavis complet sur la tour. Je laisse sécher.

Etape 7 : Je crée les rochers, je pose en 1er une terre de sienne naturelle puis dans l’humide un peu de vert phtalo, du mélange rouge Winsor et bleu Winsor, de violet de cobalt foncé, du sépia, touches d’orange transparent. Je procède par zones en laissant sécher.
Attention de garder des lumières sur les rochers.

Etape 8 : À l’aide d’un sépia et violet de cobalt foncé, je fais l’ombre du mur d’enceinte puis je prolonge cette ombre sur le mur de la tour avec un violet : mélange de bleu de cobalt et rose Opéra.

Etape 9 : Je profite d’un léger sépia pour réaliser les créneaux de la tour (attention de ne pas trop bien les dessiner), garder des lumières du 1er lavis.

Etape 10 : Je reprends de la terre de sienne naturelle pour donner du volume à la tour, je laisse dans la partie la plus éclairée le 1er Lavis puis j’ajoute un peu de sépia à la terre de sienne naturelle pour le côté le plus à l’ombre. Je laisse sécher et reviendrai créer une ombre plus tard.

Etape 11 : Je continue la partie basse des rochers à l’aide de la terre de sienne naturelle, voire ombre naturelle.

Etape 12 : Je reprends le mélange du ciel assez soutenu pour réaliser le premier lavis de la plage, dans l’humide du bleu je pose de façon énergique de la terre de sienne naturelle, dans l’humide mat je pose de l’or vert pour les algues et ensuite du violet de cobalt en mélange au sépia pour le goémon.

Etape 13 : À l’aide d’un violet je réalise l’ombre des rochers

Etape 14 : Je réalise la coque du bateau, un léger lavis de jaune de Naples à l’avant puis le bleu du ciel un peu grisé dans l’humide. Je laisse sécher. Je reviens avec le bleu du ciel en estompant la partie avant, je laisse à nouveau sécher puis avec un bleu outremer et de l’indigo je fais la quille en laissant des liserés du premier lavis.

Etape 15 : L’ombre du bateau sur la plage, à l’aide d’un violet bleu de cobalt et rose opéra auquel dans l’humide je pose une touche d’orange transparent.

Etape 16 : Avec le mélange bleu Winsor et rouge Winsor, je reviens sur mes bosquets du lointain pour détacher la partie avant plus clair.

Etape 17 : À l’aide de ma gomme crêpe j’ôte mon drawing-gum.

Etape 18 : La bouée : je pose un jaune de Naples côté lumière et dans l’humide mate une touche de rose opéra en mélange au rouge écarlate.

Etape 19 : La bouée : Voile et accastillages : un bleu céruléum côté lumière, un bleu de cobalt côté ombre. Voilà finalement il faut que je me dépêche car le zodiac n’attend pas.

Etape 20 : Voici le final