Les Framboises – pas à pas à aquarelle

« L’été », les fruits gorgés de soleil, ceux que l’on mange avec gourmandise et ceux que l’on presse pour en faire des confitures.
Au petit matin, j’ai cueilli quelques baies de ce fruit délicieux, posés sur une petite table et un pot de gelée réalisée la veille. Le soleil encore bas à l’horizon venait caresser cette composition.
Le but de cette aquarelle est avant tout de capter la lumière mais pas que cela, c’est aussi l’ouverture des blancs, le dessin sur lavis, le positif et le négatif (déjà vu sur ma démo « chemin de forêt). J’ai choisi pour cette aquarelle un grain torchon, celui ci pour me conforter dans les grains des framboises.

Etape 1 :  photo de base

0-Aquarelle-joel-simon-photo-source-Framboises

- feuille de papier arches 300 gr grain torchon 26 X 36 tendue sur contre-plaqué pour une aquarelle 19 X 19 de format encadré 30 x 30
- pinceau Raphaël 8404, 8402 n°6 et n°3
- pinceau à lavis Raphaël n°4 - 803
- pinceau plat synthétique
- porte plume
- porte mines HB
- gomme
- gomme crêpe
- papier essuie tout
- drawing-gum
- 2 récipients d'eau

- Jaune de Naples
- Jaune citron
- Bleu winsor nuance vert
- Bleu céruléum
- Indigo
- Rose opéra
- Magenta quinacridone
- Violet de cobalt
- Violet dioxazine
- Garance brune
- Rouge winsor 726
- Rouge écarlate
- Coral orange
- Orange transparent
- Or vert
- Vert de vessie
- Vert phtalo
- Sépia
- Gris neutre

Etape 2 : Dessin et drawing gum

01-Aquarelle-joel-simon-esquisse-Framboises

Etape 3 : Fond : Après avoir réservé quelques détails au drawing gum : petites queues, petits poils des framboises, petites feuilles. J’humecte précisément et avec générosité, le pourtour des éléments. Je pose dans l’humide un jaune citron puis un indigo, je poursuis avec quelques touches d’un mélange de vert phtalo et rouge winsor, j’insiste avec quelques touches de rouge pour l’harmonie et je finalise pour la partie haute avec un mélange de bleu winsor et rouge winsor. Sans attendre pour la partie basse.

02-Aquarelle-joel-simon-fond-Framboises 03-Aquarelle-joel-simon-fond-Framboises 04-Aquarelle-joel-simon-fond-Framboises 05-Aquarelle-joel-simon-fond-Framboises 06-Aquarelle-joel-simon-fond-Framboises 07-Aquarelle-joel-simon-fond-Framboises

Etape 4 : Je profite de l’humidité de mon papier pour occulter une nette démarcation de la table en prolongeant en partie basse, par un lavis de jaune de Naples et de rose opéra. Je laisse sécher.

08-Aquarelle-joel-simon-table-Framboises 09-Aquarelle-joel-simon-table-Framboises

Etape 5 : Mon fond pourrait rester ainsi mais je décide d’ajouter la présence de quelques feuillages par l’action du positif et du négatif. Je recherche sur le graphisme de mon fond la possibilité d’obtenir un feuillage. Je dessine donc sur mon lavis de fond quelques feuilles.

10-Aquarelle-joel-simon-feuillage-Framboises 11-Aquarelle-joel-simon-feuillage-Framboises

Etape 6 : Avec mes 2 mélanges précédents, j’accentue les contours du feuillage obtenus et j’estompe à l’eau claire.

12-Aquarelle-joel-simon-feuillage-Framboises 13-Aquarelle-joel-simon-feuillage-Framboises 14-Aquarelle-joel-simon-feuillage-Framboises

Etape 7 : Je commence les framboises, mélange de rose opéra et coral orange puis dans la partie ombre une touche de violet de cobalt.

15-Aquarelle-joel-simon-Framboises 16-Aquarelle-joel-simon-Framboises

Etape 8 : Le pot de confiture et la framboise dans l’ombre: après avoir humecté la partie verre du pot, je veux obtenir des transparences donc je pose un magenta quinacridone puis un mélange rose opéra et coral orange, vient ensuite une laque de garance brune à laquelle j’ajoute un violet de cobalt, j’accentue la nuance coté ombre avec un violet dioxazine et dans l’humide je pose un rouge winsor pour la framboise. Je surveille l’humidité de mon papier, sans trop attendre.

17-Aquarelle-joel-simon-Framboises 18-Aquarelle-joel-simon-Framboises 19-Aquarelle-joel-simon-pot-confiture-Framboises

Etape 9 : Dans le mat frais, à l’aide de mon pinceau plat synthétique, j’ouvre des blancs pour simuler les pépins ainsi que les reflets du verre.

20-Aquarelle-joel-simon-pot-confiture-Framboises

Etape 10 : Entre temps j’ai posé un or vert pour la petite feuille dans la lumière, une touche de sépia. Pour le tissu couvrant le pot, les zones claires dans l’ombre sont réalisées à l’aide de magenta quinacridone, bleu céruléum puis des mélanges rose opéra, rouge écarlate, rouge winsor, violet de cobalt. Le rafia, lui, se compose de jaune de Naples et touches de rose opéra.

21-Aquarelle-joel-simon-feuille-Framboises 22-Aquarelle-joel-simon-tissu-Framboises 23-Aquarelle-joel-simon-tissu-Framboises

Etape 11 : Je continue les framboises (je n’ai pas mis de drawing gum sur les grains) A l’aide de mon pinceau 8402 n°3, la couleur s’appuie sur mon trait et je laisse le blanc lumière au dessous. Un or vert, vert de vessie et orange transparent viennent composer la framboise pas mure. La petite écuelle a ses ombres composées de gris neutre en mélange au violet de cobalt, une touche de rose opéra et or vert pour les lumières réfléchies.

24-Aquarelle-joel-simon-tissu-Framboises 25-Aquarelle-joel-simon-Framboises

Etape 12 : Les ombres sur la table : une fois préparé, poser un lavis complet formé d’un mélange de bleu céruléum, une touche de gris neutre, une touche de rose opéra et dans l’humide de ce lavis, sous la framboise, une touche de magenta quinacridone.

27-Aquarelle-joel-simon-ombres-Framboises 28-Aquarelle-joel-simon-Framboises

Etape 13 : Après avoir ôté tout le drawing gum, accentué des valeurs à droite et à gauche, ouvert un blanc horizontal dans la partie basse à droite du bocal, je gomme mes traces de crayon, je signe, il ne me reste plus qu’à déguster ma confiture préférée

29-Aquarelle-joel-simon-Framboises 30-Aquarelle-joel-simon-Framboises

Aquarelle finale

31-Aquarelle-joel-simon-finale-Framboises