Le Lenn – Pas à pas

En visite à Damgan pour un stage et plus précisément à Pénerf, j’y ai rencontré une formidable équipe motivée de peintres aquarellistes.

De Damgan à Pénerf se trouve un lieu lit « Le Lenn » qui nous offre par son paysage pittoresque la réalisation d’une simple aquarelle de détente. Tous les éléments sont présents : un ciel couvert, un pignon de maison éclatant, la lumière du matin. Amitiés aux Corsaires.

Cette démo a été réalisée sur une feuille 31 x 41cm sur laquelle j’ai aussi réalisé une variante. Voici la photo qui nous servira de modèle pour réaliser l’aquarelle.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_0

- feuille de papier arches 300 gr grain fin tendue 26 X 36 pour une aquarelle carré de 18 X 18 format encadré 30 x 30
- pinceau Raphaël 8404 et 8402 n°6
- pinceau à lavis Raphaël n° 4- 803
- pinceau plat synthétique
- porte plume
- porte mines HB
- gomme
- gomme crêpe
- papier essuie tout
- drawing-gum
- 2 récipients d'eau

- Gris de payne
- Bleu winsor nuance vert
- Jaune de Naples
- Rose Permanent
- Bleu céruléum
- Jaune citron
- Indigo
- Violet cobalt foncé 913 sennelier
- Or vert
- Rouge Winsor foncé 725
- Sépia

Etape 1: Dans cette composition, j’ai ôté les 2 maisons de droite pour conserver le point focal du pignon de maison situé au nombre d’or des 2/3, 1/3.

Etape 2 : Dessin et drawing-gum au vieux pinceau

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_1 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_2 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_3

Etape 3 : Je mouille ma feuille à l’exception du talus devant la maison et le sommet de la vague du bas.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_4

Etape 4 : Le ciel : Après avoir posé le jaune de Naples, c’est un mélange sur la palette de gris de payne, bleu winsor et touche de rose permanent.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_5 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_6

Etape 5 : Sans attendre, à la hauteur de l’horizon, je descends jusqu’à la vague avec un mélange de bleu winsor et de bleu céruléum puis: séchage.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_7 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_8 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_9

Etape 6 : Depuis l’horizon, je descends à présent la mer avec le même mélange que précédemment mais en ajoutant par zone des touches de bleu gris et violet en laissant des blancs.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_10 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_11 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_12 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_13

Etape 7 : Je profite de l’humide pour travailler la vague du bas avec du rose permanent, de la terre de sienne naturelle et du gris bleu.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_14

Etape 8 : Séchage

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_15

Etape 9 : Pour les arbres de l’arrière plan, je pose un jaune citron, une touche dans l’humide d’indigo et toujours dans l’humide une touche d’un mélange de rouge winsor et bleu winsor.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_16 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_17 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_18 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_19 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_20

Etape 10 : Un peu plus de chaleur sur le talus avec cette touche de terre de sienne nat soulignée au pied par le mélange de rouge et de bleu winsor.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_21 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_22

Etape 11 : Je souligne la petite vague.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_23

Etape 12 : Les rochers et algues : Je pose un or vert en gardant des blancs puis dans l’humide j’ajoute au sépia des touches en mélange bleu winsor et rouge winsor. Laissez faire les fusions.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_24 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_25 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_26

Etape 13 : Avec un mélange du gris du ciel et de violet, je crée par croisement de lignes les vaguelettes du 1er plan. J’insiste au sommet de la vague pour faire ressortir celle-ci plus tard.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_27 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_28

Etape 14 : J’ôte tout le drawing gum

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_29

Etape 15 : Après retrait du drawing gum dans la vague, les contours de celui-ci sont trop durs.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_30 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_31 Joel-simon-le-Lenn-photo-source_32

Je prends alors un pinceau synthétique que j’humecte légèrement et fais fondre les couleurs pour les estomper.
Attention à ne pas trop insister (tous les papiers ne supportent pas cette opération).
Le toit de la maison est en gris bleu.
Conserver le blanc des pans de toiture si particulier aux maisons de cette jolie région de Bretagne.

Voici l’aquarelle finale ainsi qu’une variante.

Joel-simon-le-Lenn-photo-source_finale Joel-simon-le-Lenn-photo-source_variante

Bonne baignade.