Chemin de forêt à l’aquarelle – positif / négatif

Le mois de septembre se termine, les vacances sont bel et bien derrière nous. Il est temps de se remettre à peindre, j’ai déjà en tête plein de paysages, de techniques et d’astuces que je souhaite partager avec vous. Je vous propose donc un nouveau pas à pas qui utilise la technique du positif et du négatif. Nous allons travailler une démo dans l’humide avec l’application de cette technique. Ne vous inquiétez pas si votre résultat n’est pas le même que moi, c’est même normal! Dans l’humide, les couleurs sont un peu sauvages, il vous faudra les dompter.

Plusieurs points sont importants  pour l’application de cette technique:

1) Un dessin sommaire pour situer la scène

2) l’origine de la source lumineuse

3) La préservation des blancs

4) La préparation des lavis et du matériel qui nous entourent. (vaporisateur, couleurs, sèche cheveux – éponge)

5) Ne pas hésiter à mettre des couleurs intenses car au séchage elles s’atténuent considérablement

6) Avoir une vision approximative du final de l’aquarelle tout en sachant qu’elle évolue en cour d’exécution et que tous les éléments ne sont pas figés, c’est même l’intérêt.

finale définitif de l'aquarelle

Les caractéristiques: 

Pour une aquarelle encadrée 30 X 40 :

Matériel  :

– Feuille de papier arches, grain torchon 300 g, bloc collé 4 côtés 26 x 36

– Pinceau Raphaël 8404 n° 6

– Pinceau Raphaël 8402 n° 6

– Pinceau à lavis petit gris Raphaël n°3

– Vaporisateur

Couleurs : 

– rose permanent

– orange transparent

– terre de sienne naturelle

– terre de sienne brûlée

– jaune auréoline

– rouge de cadmium

– indigo

– gris de payne

 

On m’a récemment demandé comment obtenir des bords d’aquarelles propres, je vais profiter de cette démo pour vous montrer comment je prépare ma feuille pour être en correspondance avec le passe partout de 30 X 40 de mon aquarelle.

Etape 1 : Je pose mon passe partout sur mon bloc aquarelle, j’ai prévu le ruban adhésif.

Etape 2 : Je trace les 4 angles du passe partout.

marquage des angles au crayon à papier

Etape 3 : Je marque plus fortement les repaires.

marquage plus fort des repères

Etape 4 : Le résultat

résultat du marquage des quatre angles

Etape 5 : Je colle le ruban adhésif à environ 2 mm de mon tracé.

pose du ruban pour délimiter la peinture

Etape 6 : Résultat de mon collage

résultat du collage

Grâce à ce procédé, vous obtiendrez des bords parfaitement propres. Maintenant, place à la peinture!

 

Etape 1 : Dessin sommaire pour placer les éléments du chemin.

dessin sommaire

 

Etape 2 : Je nettoie ma palette.

nettoyage de la palette

Etape 3 : Je gomme mes repaires d’angles

je gomme les repères

Etape 4 : Je vaporise des gouttelettes sur ma feuille, en prenant soin de protéger le bas de mon dessin avec ma main.

vaporisation pour créer le fond

résultat de la vaporisation

Etape 5 : Par projection, je pose le jaune auréoline

pose du jaune auréoline

Etape 6 : Je pose ensuite le rouge de cadmium

pose du rouge de cadmium

Etape 7 : J’incline ma feuille dans plusieurs directions pour mélanger les couleurs

inclinaison de la feuille pour mélanger les couleurs

Etape 8 : Je pose le rose permanent

pose du rose permanent

résultat de la pose des couleurs

Etape 9 : Je pose l’indigo

pose de l'indigo

Etape 10 : Du bout du pinceau je relie les gouttelettes

lien entre les couleurs

Etape 11 : J’incline ma feuille dans le sens des couleurs foncées, en parallèle et à l’aide d’une petite éponge, je récupère l’excédent d’eau.

mélange des couleurs et récupération d'eau

Etape 12 : Résultat du fond après séchage.

résultat du fond après séchage

Etape 13 : Je décide de rehausser certaines couleurs qui me semble trop ternes

rehausse des couleurs

Etape 14 : Je continue la construction du chemin dans l’humide pour créer des passages avec la partie supérieure, avec de la terre de sienne naturelle, du jaune auréoline et du rouge de cadmium.

construction du chemin

Etape 15 : J’apporte des touches plus puissantes dans le lavis avec de la terre de sienne brûlée, de l’indigo et du gris de payne.

construction du chemin la suite

renforcement des couleurs

renfort du chemin

Etape 16 : Etape finale pour séchage.

résultat chemin

résultat chemin

Etape 17 : A l’aide d’un orangé, je construis les arbres du lointain en négatif.

création des arbres dans le bosquet

arbre dans le bosquet

arbre dans le bosquet

Etape 18 : A l’aide d’un crayon, je reconstruis quelques arbres.

Etape 19 : Je construis les arbres du premier plan en positif.

arbre en positif

arbre en positif

Etape 20 : Je peins le piquet et quelques herbes du premier plan le long du chemin : terre de sienne brûlée, orange et gris de payne.

création des piquets au premier plan

premier plan

premier plan

rehausse des arbres

Etape 21 : Etape finale

tableaux finale

Etape 21 : Après réflexion, pour un équilibre, je rajoute 2 petits piquets .

 

finale définitif de l'aquarelle

 

Cette démonstration est maintenant terminée, envoyez moi vos essais ou vos questions.

A vos pinceaux